Cycle des unités des 6n+-1

Cycle des unités des 6n +-1


Chaque nombre à un cycle de 10, qui lui est propre, exepté le 2, qui a un cycle plus court. Ce cycle se compose avec le rang des unités, les 10 unités issus des dix nombres obtenus, lors de leurs multiplications avec les 10 chiffres de bases de notre système décimal, définiront le code d'identité du nombre. Les nombres premiers n'échappent pas cette règle, ils ont aussi leur cycle de 10, qui se compose des dernières unités, découlant de la multiplication entre eux des 10 premiers 6n+-1.

Nous avons 10 chiffres, qui se répètent indéfiniment, notre système, compte de dix en dix, ce système à une logique initiale, qui elle aussi, se répète à l'infini, de 10 en 10.

Voici deux tableaux identique, à un détail près, le premier tableau, est la table de multiplication des 10 chiffres originels, vous pouvez remarquez, qu'il n'y a que 5 nombres premiers: 1 - 2 - 3 - 5 - 7, ce n'est pas sans raison, pour le moment, nul trace du 11 et il n'y a aucun multiple de 11 ou des autres nombres premiers, pourtant le tableau, va de 1 à 100 et nous avons fait toutes les multiplications possibles, avec nos 10 chiffres de bases, mais impossible d'obtenir 11.

L’inconvénient, c'est que lorsque vous prenez deux nombres quelconque séparé par une unité, que vous les multipliez par 2, qui est le plus petit multiplicateur en dehors du 1, vous obtenez un écart, qui lui aussi se multiplie par 2.

Exemple avec le 2 et le 3, si l'on fait 2 x 2 = 4 et 2 x 3 = 6, nous pouvons constater que l'écart initial de 1, entre 2 et 3 est lui aussi multiplié par 2, nous obtenons les résultats 4 et 6, sauf que entre le 4 et 6, le 5 est ignoré et inreproductible à l'aide d'une multiplication et c'est pour ça que 5 est premier.

Le deuxième tableaux est le même tableaux, que le premier , sans le chiffre des dizaines et centaine, c'est le tableaux, de l'identité des 10 chiffres originels, c'est le cycle des dernières unités invariables et qui se répéteront à l'infini, un éternel recommencement, chaque rangé est un cycle, propre au nombre qui l'a composé.

Dans le cadre de la multiplication, les unités qui précédent le rang de la dizaine ne changent jamais, ils sont à la conclusion de tout les nombres, ce sera toujours un de ces chiffres, que l'on retrouvera, quelque soit la grandeur du nombre.

Exmple Cycle des unités des multiples de 2

(2; 4; 6; 8; 10;) ( 12; 14; 16; 18; 20;) ( 22; 24; 26; 28; 30)....etc

(2; 4; 6; 8; 0) est le cycle des unités des multiples de 2

Autre exemple: Cycle des unités des multiples de 3

(3; 6; 9; 12; 15; 18; 21; 24; 27; 30) ; ( 33; 36; 39; 42; 45; 48; 51; 54; 57; 60);

(3; 6; 9; 2; 5; 8; 1; 4; 7; 0) est le cycle des unités des multiples de 3

Cycle des unités des 6n+-1 : 1-5-7-1-3-7-9-3-5-9

1 5 7 11 13 17 19 23 25 29

31 35 37 41 43 47 49 53 55 59

61 65 67 71 73 77 79 83 85 89

91 95 97 101 103 107 109 113 115 119

Vous pouvez notez que les rangés, ont un écart de 30 entre elles verticalement et une raison de

n+4+2 horizontalement.

Il n'y a pas de problèmes, rien que des solutions, qu'il faut découvrir, car toute chose a sa raison d'être et son explication.